C’est vendredi dernier, dans le cadre du Forum Africa 2013, que Groupe Collegia se voyait remettre le Prix d’excellence Africa 2013, dans la catégorie Soutien à l’entrepreneuriat féminin. Le prix Soutien à l’entrepreneuriat féminin vise à récompenser une organisation ayant apporté un soutien (formation, encadrement, financement) à des projets gérés par des femmes en Afrique. Groupe Collegia est présent dans ce coin du monde depuis quinze ans et c’est à partir d’un tournage réalisé en 2008 sous le thème de la place de la femme dans la pêche au Sénégal que l’idée est venue d’en faire davantage.

D’une durée d’un an, le projet maintenant appelé Entrepreneuriat féminin et adaptation vise à réduire la pauvreté parmi les habitants des îles du Saloum, en renforçant la capacité des femmes de trois villages à s’adapter au changement climatique. En effet, les faibles précipitations des 35 dernières années ont contribué à la désertification et réduit l’accès à l’eau douce. Cette situation a diminué la production alimentaire, attaqué l’écosystème des mangroves et affaibli la biodiversité, ce qui a eu pour effet d’abaisser les stocks de poissons, mollusques et crustacés, des aliments de base dans ces collectivités. L’initiative a pour objet d’assurer une utilisation et une commercialisation durables de ces ressources pour donner aux populations locales la possibilité de renforcer leur économie, d’avoir accès à des aliments nutritifs, salubres et en quantité suffisante, ainsi que pour mettre en valeur le rôle et la position des femmes dans les collectivités locales. Le projet vise également à assurer le transfert d’expertise et de compétences à des bénéficiaires directs et d’autres intervenants.

Le projet comprend cinq volets d’intervention, tous élaborés dans un souci de développement durable, soit :

  • l’exploitation, la transformation et la commercialisation des mollusques;
  • la création de coopératives de travailleuses;
  • le reboisement de la mangrove;
  • la réalisation d’un plan d’action pour le développement de l’écotourisme;
  • la sensibilisation auprès des jeunes femmes sur l’importance de leur rôle dans le développement régional.

Ce projet de 3 500 000 $ est financé en majeur parti par l’Agence canadienne de développement international (ACDI). Soulignons la collaboration essentielle des experts de trois institutions supérieures de Dakar, soit l’Institut universitaire de pêche et d’aquaculture, l’École supérieure polytechnique et l’Institut de technologie alimentaire.

Groupe Collegia est un acteur de changement dans ce projet, un chef d’orchestre et tient à souligner le courage, la tenacité et l’extraordinaire volonté des femmes sénégalaises qui sont touchées par ce projet.

 – 30 –

Source :
Cégep de la Gaspésie et des Îles

Information :
Sylvain Vachon, directeur
Groupe Collegia
418 368-2201 poste 1406