Depuis sa création, la Table régionale de concertation des aînés Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine est préoccupée par l’accessibilité à la formation pour les aînés du territoire. Pour répondre à cette préoccupation, Groupe Collegia lance un tout nouveau service de formation destiné aux personnes de 50 ans et plus résidant en Gaspésie et aux îles-de-la-Madeleine : Formations 50+. L’offre de formation englobera deux créneaux principaux : l’informatique et la culture générale.

Un service de formation en Gaspésie et aux Îles dédié aux personnes de 50 ans et plus pdf

L’implantation de ce nouveau service se déroulera en deux phases. Dès cet hiver, des cours gratuits d’Initiation à l’informatique seront offerts aux différents points de services de Groupe Collegia, soit à Gaspé, Grande-Rivière, Carleton-sur-Mer, Sainte-Anne-des-Monts et aux Îles-de-la-Madeleine. Ces cours seront également offerts en anglais. Ce printemps, des ateliers et des séminaires sur différents sujets de culture générale s’ajouteront à l’offre de formation.

Formations 50+ est rendu possible grâce à une subvention de 100 000 $ octroyée par la Conférence régionale des élus (CRÉ). Ce nouveau service vise à favoriser l’autonomie des aînés, à assurer l’accessibilité à la formation adaptée aux besoins des 50 ans et plus, et briser l’isolement des personnes âgées. Il permet aussi aux organisations de travailler en partenariat, ce qui constitue un atout important à tout développement régional. « La force de ce projet est la concertation entre les partenaires. C’est de cette façon que Formations 50+ pourra offrir une programmation récurrente et diversifiée aux Gaspésiens et Madelinots », affirme Danielle Lachance, coordonnatrice de Groupe Collegia, secteur Gaspésie / Les Îles.

« Après l’analyse des résultats de l’enquête sur les conditions de vie des aînés, commandée au CIRADD l’an dernier, la Table s’est engagée à tout mettre en œuvre pour pallier aux problématiques que cette enquête a permis d’identifier  », précise Laval Cavanagh, président de la TRCA GÎM.

« L’accessibilité à l’éducation est une chose qui m’importe beaucoup. Au-delà des nouvelles connaissances que les gens de 50 ans et plus pourront acquérir, il ne faut pas sous-estimer l’impact que cette nouvelle formation aura sur leur qualité de vie, leur ouverture d’esprit, leur vie sociale, leur meilleure compréhension de l’actualité et leur participation citoyenne », croit Diane Lebouthillier, administratrice à la Conférence régionale des élus Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine et également préfète de la MRC du Rocher-Percé.

Le montage financier est issu de l’Entente spécifique visant l’adaptation des services et infrastructures régionales pour l’amélioration des conditions de vie des personnes aînées en Gaspésie et aux Îles, orchestré par la CRÉ.

La région Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine comprend plus de 25 000 personnes âgées de 50 ans et plus.